Manifestation du syndicat polonais Solidarność à Częstochowa, ville de pèlerinage en Pologne. Le syndicat illégal Solidarność devient un mouvement de masse qu'on ne pourra plus arrêter.
Source: AP Photo

Contre la dictature

L’instauration des dictatures communistes en Europe centrale et de l’Est engendre dès leur début protestations et résistance. Les soulèvements sont réprimés par l’armée, les réformes sont empêchées. Ce n'est qu’en 1989 que la dictature du Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED), le parti d'État de la RDA, prend fin à la suite d’une révolution.

Pays communistes d'Europe 1945 – 1989
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft/Graphik eckedesign
Chars soviétiques à Berlin-Est, le 17 juin 1953. Une insurrection populaire éclate dans une grande partie de la RDA vers la mi-juin. Les soulèvements sont réprimés par l'armée.
Source: picture-alliance/dpa/DB
Chars dans Budapest (Hongrie), le 14 décembre 1956. L'insurrection populaire débute le 23 octobre 1956. Le 4 novembre, l’armée soviétique intervient. Les combats de rue, les manifestations et les grèves qui s’ensuivent s’étalent sur plusieurs semaines et font 2 000 victimes.
Source: picture-alliance/dpa/UPI
Chars dans Prague (Tchécoslovaquie), le 21 août 1968. L’invasion par les troupes du Pacte de Varsovie, essentiellement soviétiques, met un terme aux tentatives de libéralisation entreprises par le parti communiste tchécoslovaque. Cette courte période de réformes politiques et économiques porte le nom de Printemps de Prague.
Source: picture-alliance/dpa/akg-images
La police polonaise fait usage de bombes lacrymogènes lors d’une manifestation en faveur du syndicat interdit Solidarność. Le 31 août 1982, deuxième anniversaire de la fondation de Solidarność, des émeutes ont lieu à Varsovie.
Source: picture-alliance/dpa/Lehtikuva Jorma Puusa

En 1945, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les partis communistes érigent des dictatures dans la sphère d’influence de l’Union soviétique. Avec l’aide de l’armée, de la police secrète et de la justice, ils combattent toute forme de rébellion. Les soulèvements sont réprimés par l’armée, les réformes démocratiques sont empêchées par l’occupation militaire et l’opposition politique est interdite.

Malgré les persécutions, les arrestations et les expulsions, les critiques ne sont pas complètement étouffées. À la fin des années 1980, la dégradation politique et économique conduit finalement à l’effondrement de la domination communiste dans les pays d’Europe centrale et de l’Est. En RDA, les manifestations pacifiques menées par une grande partie de la population provoquent la chute de la dictature du SED et conduisent à la démocratisation du pays.

Blog aufrufen
Kontakte aufrufen
zum Seitenanfang