Manifestation du syndicat polonais Solidarność à Częstochowa, ville de pèlerinage en Pologne. Le syndicat illégal Solidarność devient un mouvement de masse qu'on ne pourra plus arrêter.
Source: AP Photo

Le mouvement pacifiste et écologiste

À la fin des années 1970, de nombreux groupes d’opposition apparaissent. Leur contestation est dirigée contre l’armement et la militarisation de la société, contre la destruction de l’environnement et le délabrement des villes. Malgré les persécutions par l'État, de plus en plus de citoyens s’engagent aux côtés des mouvements pacifistes et écologistes.

Lors du rassemblement de l'Église de Wittemberg le 24 septembre 1983, le maréchal-ferrant Stefan Nau transforme une épée en soc de charrue sous les yeux de 4 000 personnes. Le mot d'ordre « Transformez vos épées en socs de charrue » apparaît dans un premier temps essentiellement lors des rassemblements pacifiques organisés par l'Église. En 1981, lorsqu’une vaste communauté commence à l’arborer sur un écusson, il devient un symbole de protestation, ce qui suscite une répression musclée de la part de l'État.
Source: Dirk Eisermann/Hamburg

Les groupes pacifistes s’opposent à la militarisation de la société en RDA, à la course à l’armement et à la menace nucléaire. Au début des années 1980, le slogan « Schwerter zu Pflugscharen », « Transformez vos épées en socs de charrue » devient le mot d’ordre et le symbole du mouvement pacifiste. 

Le gouvernement de la RDA passe sous silence le degré de pollution de l’air, les pluies acides et le dépérissement des forêts. La destruction évidente de l’espace vital conduit de plus en plus de personnes à s’engager en faveur de la préservation de l’environnement. 

Les groupes pacifistes et écologistes essaient d’attirer l’attention sur les dysfonctionnements par des actions publiques. Le gouvernement riposte par la violence policière et les méthodes des services secrets. Les membres des groupes subissent des sanctions professionnelles et sociales et font également l’objet d’arrestations et de perquisitions à domicile. Malgré tout cela, dans les années 1980, le nombre de groupes d’opposition est croissant.

Quelle: Robert-Havemann-Gesellschaft
Blog aufrufen
Kontakte aufrufen
zum Seitenanfang