Manifestation du syndicat polonais Solidarność à Częstochowa, ville de pèlerinage en Pologne. Le syndicat illégal Solidarność devient un mouvement de masse qu'on ne pourra plus arrêter.
Source: AP Photo

Le mouvement écologiste

Le 19 mai 1984, des militants écologistes sensibilisent l’opinion à la destruction de l'espace vital par l'industrie chimique en RDA par une marche protestataire allant de Bitterfeld à Wolfen. L'action étant patronnée par l'Église, le pouvoir doit la tolérer. Au premier plan, Michael Beleites, Christian Halbrock, Oliver Groppler (de gauche à droite).
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft/Johannes Beleites
Le physicien Sebastian Pflugbeil (à gauche) et le militant écologiste Michael Beleites (à droite) recueillent des informations sur l'industrie atomique en RDA. Ils critiquent les conditions intolérables dans les mines d'extraction d'uranium et alertent sur les problèmes de sûreté des centrales nucléaires.
Source: Günter Zint
La Stasi photographie la destruction de l'environnement, dont les dimensions dramatiques sont confirmées dans des dossiers internes. Auparavant, des écologistes est-allemands avaient fait publier des images semblables dans la presse ouest-allemande. Très susceptible sur cette question, la dictature de la RDA réagit par la persécution des militants écologistes.
Source: Bundesbeauftragte für die Unterlagen des Staatssicherheitsdienstes der ehemaligen DDR
La Stasi photographie la destruction de l'environnement, dont les dimensions dramatiques sont confirmées dans des dossiers internes. Auparavant, des écologistes est-allemands avaient fait publier des images semblables dans la presse ouest-allemande. Très susceptible sur cette question, la dictature de la RDA réagit par la persécution des militants écologistes.
Source: Bundesbeauftragte für die Unterlagen des Staatssicherheitsdienstes der ehemaligen DDR
Tract du mouvement écologiste de la RDA qui reprend les paroles d'une chanson : « Mille fois il ne s'est rien passé… ». Après la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine le 26 avril 1986, les militants écologistes mettent en garde contre les dangers du nucléaire et critiquent la politique d'information désastreuse du gouvernement.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft/Plakatsammlung
Le comité écologiste Initiativgruppe Leben de Leipzig réclame le sauvetage de la rivière Pleisse par un défilé commémoratif le 5 juin 1988. Environ 200 jeunes y participent. Ils profitent de l'impact médiatique de la Journée de l'environnement pour attirer l'attention sur la situation écologique catastrophique de Leipzig.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft
Affiche du mouvement écologiste critique à l'encontre du système. Au début des années 1980, le dépérissement des forêts dans les régions de moyennes montagnes en RDA prend des dimensions catastrophiques. Les dirigeants du SED étouffent toute tentative de débat public sur le sujet.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft/Plakatsammlung
Blog aufrufen
Kontakte aufrufen
zum Seitenanfang