Manifestation du syndicat polonais Solidarność à Częstochowa, ville de pèlerinage en Pologne. Le syndicat illégal Solidarność devient un mouvement de masse qu'on ne pourra plus arrêter.
Source: AP Photo

L’Initiative pour la paix et les droits de l'homme

En janvier 1986, un groupe d'opposition se consacre au sujet des droits de l'homme. Initiative Frieden und Menschenrechte, abrégée IFM, avance qu'une paix durable en Europe n'est possible que si les États du bloc de l’Est instaurent des démocraties. Cela présuppose des réformes politiques d'envergure dans toutes les dictatures communistes.

Stand d'information de l'Initiative pour la paix et les droits de l'homme (abrégée IFM) dans le jardin de l'église de la Rédemption, le 29 juin 1986, pendant l'atelier pour la paix à Berlin-Est. L'Église interdit la présentation de la revue clandestine grenzfall (chute des frontières). Le rédacteur en chef de grenzfall Peter Grimm (2e en partant de la gauche).
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft/Peter Rölle
Membres de l'Initiative pour la paix et les droits de l'homme à Berlin-Est, en 1987. L'initiative s'oppose aux visées hégémoniques du SED et le fait savoir systématiquement en public. Ses membres seront surveillés et persécutés par la Stasi.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft

L’IFM est différente des autres comités d’opposants parce qu'elle n'est pas dans le giron de l'Église et renonce par là à sa protection. La publication de la revue clandestine grenzfall, à traduire par « abolition des frontières » ou « cas limite », enfreint sciemment les lois de la RDA. Se référant au droit fondamental de la liberté de la presse, ses rédacteurs ne se plient pas au monopole de l'information de l'État. .

La Stasi introduit alors des informateurs dans le groupe. Certains membres sont arrêtés et expulsés de la RDA. Malgré les poursuites, l’IFM ne cède pas à la pression et continue son activité. Ses acteurs marquent profondément la révolution de 1989. Ils jouent un rôle actif dans plusieurs comités de mouvements civiques et dans plusieurs partis. En février 1980, l'IFM deviendra un groupement politique avec des adhérents.

Appel à la constitution de l'Initiative pour la paix et les droits de l'homme, daté du 24 janvier 1986. Les membres signent l'appel en y apposant leurs nom et adresse. Ils font usage de la liberté d'expression que la dictature leur refuse. Par cette audace, ils combattent le climat de peur qui pèse sur la société.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft
Appel à la constitution de l'Initiative pour la paix et les droits de l'homme, daté du 24 janvier 1986. Les membres signent l'appel en y apposant leurs nom et adresse. Ils font usage de la liberté d'expression que la dictature leur refuse. Par cette audace, ils combattent le climat de peur qui pèse sur la société.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft
Premier numéro de grenzfall, la revue clandestine de l'Initiative pour la paix et les droits de l'homme. Il est tiré à 50 exemplaires, qui comportent chacun neuf reproductions photographiques, attachées par une agrafe. Les tirages suivants augmenteront continuellement en nombre et en volume.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft
[Translate to Französich:] Erklärung zum Ungarn-Aufstand 1956. Die Initiative Frieden und Menschenrechte sucht das Bündnis mit den Dissidenten der osteuropäischen Staaten. Gezielt werden die Westmedien für eine systematische Öffentlichkeitsarbeit genutzt.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft
Blog aufrufen
Kontakte aufrufen
zum Seitenanfang