Piquets de protestation contre la nomination d'Egon Krenz à la présidence du Conseil d'État, le 24 octobre 1989, devant le bâtiment du Conseil d'État à Berlin-Est.
Source: picture-alliance/dpa/Wolfgang Kumm

Des manifestations pour l'anniversaire. Le 7 octobre 1989

Malgré la vague d'émigration, le SED tient à son rituel commémoratif pour le 40e anniversaire de la fondation de la RDA. Mais la population ne croit plus au monde parfait que l'État lui présente. Des milliers de citoyens s'insurgent ouvertement dans les rues et autres lieux publics.

Berlin-Est, le 7 octobre 1989.
Source: Andreas Schoelzel

Le 7 octobre 1989 a lieu l'habituelle cérémonie officielle pour le 40e anniversaire de la RDA au palais de la République, le Palast der Republik, à laquelle le premier secrétaire et chef d'État Erich Honecker a convié. La veille, le mouvement de jeunesse officiel FDJ congratule par une retraite aux flambeaux, l'armée parade pour démontrer sa présence. Mais les festivités officielles ne se déroulent pas dans le calme.

Dans tout le pays, des milliers de manifestants descendent dans la rue en faveur de réformes démocratiques. Les forces de l'ordre déploient leurs troupes. Les manifestants scandent en colère « Wir bleiben hier! », « Nous restons ! » et « Keine Gewalt! », « Pas de violence ! ». Ils revendiquent l'autorisation des nouveaux mouvements et partis.

Le régime du SED réagit avec beaucoup de brutalité. Dans plusieurs villes, les troupes armées rouent de coups les manifestants. Les blessés et les arrestations sont nombreux. Cependant, la population ne se laisse plus.

Video

Demonstrationen am Rande der Parade zum 40. Geburtstag der DDR

Blog aufrufen
Kontakte aufrufen
zum Seitenanfang