Piquets de protestation contre la nomination d'Egon Krenz à la présidence du Conseil d'État, le 24 octobre 1989, devant le bâtiment du Conseil d'État à Berlin-Est.
Source: picture-alliance/dpa/Wolfgang Kumm

La gauche unie

La Vereinigte Linke (la gauche unie, VL) prend part à la huitième réunion de la Zentraler Runder Tisch (table ronde centrale), le 18 janvier 1990, au château de Schönhausen à Berlin. Elle y est représentée par Thomas Klein et Silvia Müller (respectivement 4e et 3e en partant de la droite).
Source: Landesarchiv Berlin/Ingeborg Lommatzsch
Extrait de la Böhlener Plattform, le document constitutif de la gauche unie (VL). La diffusion de ce document de quatre pages se fait très rapidement dès le début du mois de septembre. En plus d'une politique démocratique et d'un État de droit, la VL aspire explicitement à une société non-capitaliste.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft
Extrait de la Böhlener Plattform, le document constitutif de la gauche unie (VL). La diffusion de ce document de quatre pages se fait très rapidement dès le début du mois de septembre. En plus d'une politique démocratique et d'un État de droit, la VL aspire explicitement à une société non-capitaliste.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft
Extrait de la Böhlener Plattform, le document constitutif de la gauche unie (VL). La diffusion de ce document de quatre pages se fait très rapidement dès le début du mois de septembre. En plus d'une politique démocratique et d'un État de droit, la VL aspire explicitement à une société non-capitaliste.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft
Blog aufrufen
Kontakte aufrufen
zum Seitenanfang