Les « picoreurs du Mur », le 10 novembre 1989 in Berlin. Les citoyens se mettent eux-mêmes à démolir le Mur. La démolition officielle commence elle aussi en novembre 1989 sur Potsdamer Platz et se poursuit à partir du 20 février 1990 entre la Porte de Brandebourg et la baraque de contrôle « Checkpoint Charlie ».
Source: Bundesregierung/Uwe Rau

Le Traité deux-plus-quatre

5 mai 1990 : première rencontre des ministres des Affaires étrangères pour négocier le Traité deux-plus-quatre. De gauche à droite : James A. Baker (États-Unis), Édouard Chevardnadze (Union soviétique), Hans-Dietrich Genscher (RFA), Roland Dumas (France), Markus Meckel (RDA) et Douglas Hurd (Grande-Bretagne).
Source: Bundesregierung/Engelbert Reineke
En juillet 1990, escortés par de hauts responsables politiques, le chancelier allemand Helmut Kohl (assis, à droite), son ministre des Affaires étrangères, Hans-Dietrich Genscher (assis, à gauche) et le chef d'État soviétique Mikhaïl Gorbatchev (assis, au centre) se rencontrent dans le Caucase. Ces entretiens sont un pas décisif vers les négociations au plan international portant sur une réunification allemande.
Source: Bundesregierung/Roberto Pfeil
Le 14 novembre 1990 à Varsovie, le ministre des Affaires étrangères allemand, Hans-Dietrich Genscher (à gauche), et son homologue polonais, Krzysztof Skubiszewski (à droite), signent l'accord frontalier entre la Pologne et l'Allemagne réunifiée. Au centre, le chef du gouvernement polonais, Tadeusz Mazowiecki.
Source: picture-alliance/dpa/Roland Holschneider
Avec l'entrée en vigueur du Traité deux-plus-quatre le 3 octobre 1990, l'Allemagne retrouve sa souveraineté pleine et entière, ce qui signifie le retrait des troupes alliées. Les dernières divisions soviétiques quittent l'Allemagne en 1994. La photo montre le départ des troupes d’Hillersleben (Saxe-Anhalt), le 6 avril.
Source: picture-alliance/ZB/Peter Förster
Blog aufrufen
Kontakte aufrufen
zum Seitenanfang