Les « picoreurs du Mur », le 10 novembre 1989 in Berlin. Les citoyens se mettent eux-mêmes à démolir le Mur. La démolition officielle commence elle aussi en novembre 1989 sur Potsdamer Platz et se poursuit à partir du 20 février 1990 entre la Porte de Brandebourg et la baraque de contrôle « Checkpoint Charlie ».
Source: Bundesregierung/Uwe Rau

L’achèvement de la réunification

Avec le Traité d'Unification, le droit de la RFA s'étend aux territoires de l'ancienne RDA. Le jour de l’Unité allemande est fixé au 3 octobre 1990. Au début du mois de décembre, ont lieu les premières élections panallemandes.

2 décembre 1990 : les citoyens des nouveaux Länder participent pour la première fois aux élections au Bundestag.
Source: Bundesregierung/Harald Kirschner

Les deux Parlements allemands se rencontrent trois fois pendant les mois de juillet et août 1990 pour négocier les fondements de l'unité allemande. À la fin du mois d'août, c’est la signature du Traité d'Unification, pour lequel la lutte est âpre.

La controverse concerne surtout l'héritage du régime d'oppression, les dossiers de la Stasi. À l’automne 1990, contre l'avis de leur gouvernement et de celui de la RFA, les Allemands de l’Est obtiennent de haute lutte l'ouverture des archives de la police secrète du SED tant redoutée.

Le territoire de la RDA est divisé en cinq nouveaux Länder, qui s’intègrent ainsi dans le système fédéral de l'Allemagne de l'Ouest. Beaucoup d'Allemands saluent la réintroduction de la structure historique des Länder. Lors des élections au Landtag, des Länder, et au Bundestag, les élections législatives, la majorité des électeurs de l'Est et de l’Ouest votent pour les partis conservateurs.

Blog aufrufen
Kontakte aufrufen
zum Seitenanfang