Les « picoreurs du Mur », le 10 novembre 1989 in Berlin. Les citoyens se mettent eux-mêmes à démolir le Mur. La démolition officielle commence elle aussi en novembre 1989 sur Potsdamer Platz et se poursuit à partir du 20 février 1990 entre la Porte de Brandebourg et la baraque de contrôle « Checkpoint Charlie ».
Source: Bundesregierung/Uwe Rau

Test the West

Inimaginable il y a encore quelques mois : un snack-bar improvisé sur le no man's land du poste-frontière dit « de transit » de Helmstedt/Marienborn, août 1990.
Source: Bundesregierung/Engelbert Reineke
Source: Bundesregierung/Lehnartz
Agence pour l’emploi à Altenburg, août 1990. Les états d'âme des citoyens de la RDA oscillent entre la soif de tout, la peur et l'espoir. La crainte du chômage est grande, le nombre de chômeurs atteignant presque la barre des 200 000 à l'été 1990.
Source: Gerhard Gäbler/Leipzig
Le « passé » vendu aux enchères. Fête d'adieu à la RDA au cinéma Babylon à Berlin-Est, le 30 juin 1990, la veille de l'union monétaire.
Source: Schicker Fotodesign
Il est enfin permis de voyager partout ! Agence de voyage sur Alexanderplatz à Berlin, 3 juillet 1990.
Source: ullstein bild/Peters
Signes de renouveau sur la porte d'un appartement : le chef d'État et premier secrétaire renversé, Erich Honecker, et sa femme Margot, ministre de l'éducation populaire de la RDA, disparaissent derrière des cartes postales, qui prennent « le dessus ».
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft/Frank Ebert
Liberté de presse : la presse de l'Ouest se vend à l'Est. Vendeuse de journaux à Wurzen (Saxe), octobre 1990.
Source: picture-alliance/akg-images/Cordia Schlegelmilch
Contrôle technique pour les voitures équipées de moteurs à deux-temps à Weimar, juin 1990. La Trabant, affectueusement nommée « Trabi », était la voiture « du peuple » en RDA. La production ne suivant pas, les acheteurs devaient compter avec des délais de livraison de plus de dix ans.
Source: Bundesregierung/Lehnartz
Futurs consommateurs : entreprise de l'Ouest distribuant gratuitement des produits à des Allemands de l'Est. Berlin, photo prise à l’endroit de l'ancien poste-frontière de Heinrich-Heine-Strasse, en novembre 1989.
Source: Hans-Peter Stiebing
[Translate to Französich:] Ostdeutsche Bauern können ihre Erzeugnisse nur noch schwer absetzen, nachdem im Frühjahr und Sommer 1990 die DDR-Landwirtschaft den Bedingungen in der Bundesrepublik und der Europäischen Gemeinschaft angepasst wurde. Die Preise sind gesunken, die Hälfte des Erlöses ist weggefallen. Bauern aus allen Teilen der DDR versammeln sich aus Angst um ihren Arbeitsplatz und ihre Existenz am 15. August auf dem Alexanderplatz. Ihr Zorn richtet sich gegen die Regierung, ganz besonders gegen Landwirtschaftsminister Peter Pollack.
Source: Robert-Havemann-Gesellschaft/Sandro Most
Blog aufrufen
Kontakte aufrufen
zum Seitenanfang